Le très alassaniste du PDCI-RDA, Adjoumani Kouassi Kobenan, qui s'est fait un des hérauts du parti unifié RHDP de Ouattara, vient d'être démis de son poste de porte parole du PDCI-RDA.

COTE D’IVOIRE : L’INVASION DES FORETS DU SUD A-T-ELLE COMMENCE?

Le président du directoire des chefs et rois
du département d’Agboville , M. N’DORI:

 » Des mafias s’organisent depuis l’ouest de la cote d’Ivoire pour venir envahir les forets d’Agboville et de la MÉ chez nous ici , mais surtout dans la foret
de #Yapo . Il y a des grandes plantations qui sont entrain de se réaliser actuellement dans la seule foret classée qui nous reste . Et les organisateurs des ces ventes ce sont les burkinabés , qui sont venus depuis GUIGLO (…) dans le mois Mes contacts depuis GUIGLO m’ont appelé  » NANAN N’DORI » il y a des gens qui sont chez nous , qui sont entrain de vendre les terres d’agboville et d’Adzopé depuis le mois de décembre .(…) Il y a des frères baoulé au nombre de 5 ou 6 , sont venus chez moi à la maison accompagnés d’un notable d’Azaguié gare pour dire ces burkinabés leurs ont pris environ 12 millions francs pour leur donné des parcelles de terre dans la foret entre azaguié et Yapo . J’ai envoyé des émissaires là, ils ont pris des photos , en dehors du bordure de la route qu’on voit la foret est entrain d’être détruite massivement . Malheureusement pour eux après avoir payé ces 12 millions quand autres burkinabés sont venus , les burkinabés distributeur de notre foret ont chassé les baoulé , pour donner les parcelles qui leurs avaient été attribuées auparavant à ces burkinabés ( qui venaient d’arriver ) . Donc fâchés, ils sont venus me voir , parmi eux , il y avait un de mes contacts de Guiglo .

Ils m’ont donné les noms des principaux activistes de cette distribution . Je suis areçu voir le ministre des eaux et forets , le Directeur de cabinet m’a reçu .

Je lui ai dit que les jeunes d’agboville sont venus me voir , pour dire jusqu’en fin juin 2018 , si ces intrus sont là , eux agboville , ils vont s’organiser pour les dégager . Ce n’est pas une menace , ils sont venus me voir , ils me préviennent si les SODEFOR ne peut plus .

Ils vont s’organiser entre les villages pour chasser tout ceux qui détruisent la foret classée. Pour dire qu’en plus de la foret déclassée qui est mal repartie et pour laquelle nous sommes un peu perdant , les quelques forets classées qui sont là , les gens s’organisent depuis l’ouest du pays pour les vendre au nez et la barbe de tous (…) Quand nous sommes partis leur parler , ils disent on est au courant , mais comme ils sont armés , nous sommes entrain de voir si nous pouvons former une milice spéciale pour les combattre .

Mais entre temps ils continuent de détruire et de vendre . Ce que nous avons vu à Guiglo , nous ne souhaiterons pas que cela arrive ici .

Or c’est ce qui est entrain d’arriver à Agboville ici . Parce que c’est les mêmes qui sont partis depuis Guiglo et qui se sont installés entre azaguie et Yapo entrain de détruire la grande foret qui est là .

Alors notre devoir est de vous informer , et les élus et les chefs . Beaucoup de jeunes sont venus me voir , ils disent chef si d’ici en juin ils sont là nous irons les dégager . Et j’ai dit au directeur de cabinet , si l’État ne fait rien nos jeunes du village , Abbey Krobou, vont rentrer là-bas . Mais s’ils se trompent et qu’ils tuent un seul ( jeune Abbey Krobou) , qu’ils sachent que ça va chauffer sur leur ressortissants dans chaque village . Que L’Etat prenne ses responsabilités . Ce n’est pas un problème politique , c’est une problème de survie »