En Côte d’Ivoire, les divisions politiques inquiètent