Burkina Faso: 29 ans après sa mort, Sankara fascine toujours