CAN : LES DEMIS FINALES – LE FAVORIS DANS TOUT SES ÉTATS

Les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations viennent de se terminer, laissant ainsi place au dernier carré de la compétition.

Les demi-finales de la CAN 2019 vont se disputer cet après-midi avec à l’affiche deux matchs de grandes envergures qui va opposer, le Sénégal à la Tunisie à partir de 16h GMT et l’Algérie qui sera opposée au Nigeria à 19h GMT.

Pour le premier match, les lions de la Téranga, bien que donné favoris, auront face à eux un adversaire qui n’a pas été, certes aussi brillant depuis le début de la compétition mais reste tout de même un adversaire à prendre au sérieux. Sans avoir brillé tout au long de la compétition, les coéquipiers de Wahbi Khazri sont en demi-finale après avoir brisé le mythe de l’élimination en quart de finale de la CAN à cinq reprises lors des sept dernières éditions.

Match sous fond de revanche pour le coach français ?

Alain Giresse peut-il mener la Tunisie à son deuxième sacre de leur histoire, 15 ans après le triomphe de 2004 ? Pas évident, d’autant plus qu’en conférence de presse, le sélectionneur de la Tunisie, a affirmé « Quand on a entrainé une sélection, c’est particulier de se retrouver de l’autre côté, face à une équipe que l’on connaît. […] Le Sénégal a des grands joueurs, ces grands joueurs que j’avais en partie lancés lors de mon passage à la tête de la sélection… Comme quoi tout n’était pas négatif… »

Il connaît particulièrement bien l’adversaire qui se dresse à lui, ce dimanche 14 juillet 2019, au stade du 30 juin du Caire, pour avoir été à sa tête jusqu’en 2015 avant d’être limogé. 

Un message fort et anodin envoyé au sélectionneur Aliou Cissé du Sénégal conscient du fait que son pays n’a disputé qu’une seule finale dans toute l’histoire footballistique du Sénégal depuis 2002, perdue au tir aux buts face au Cameroun, « Ça fait plus de 13 ans que le Sénégal n’est pas arrivé à ce niveau-là… Donc on a forcément l’espoir de pouvoir jouer une grande finale, ce qui nous fuit depuis 2002. »

Ce qui donne un certain charme à cette rencontre.

Attendons de voir…

 

Samantha A Desmond Correspondant spécial ivoire114.