Cote D’Ivoire-CEI : Les groupes parlementaire de l’opposition rejettent le projet de loi sur la CEI

Amadou SOUMAHORO : Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’ivoire.

Suivant le communiqué lu par le député Olivier Akoto Yao ce mardi 16 juillet 2019, les groupes parlementaires de l’opposition (PDCI-RDA-Vox Populi-Rassemblement) exhortent purement et simplement le retrait du projet de loi sur la reforme de la Commission Electorale Indépendante, parce qu’il ne respecte pas selon eux les normes pour trois raisons fondamentales à savoir :

  • Ils récusent dans un premier temps, le contexte qui a prévalu à l’élaboration du projet,
  • La deuxième inquiétude est relative, après leur analyse au fond de ce projet de loi,
  • La dernière réflexion est en liaison avec la procédure d’inscription à l’ordre du jour des travaux de l’Assemblée Nationale.

Selon le député, « La commission Electorale est déséquilibré au profit du pouvoir et contraire aux reproches de la cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples… ».

Pour cette raison, il dénonce aussi bien le projet de loi, mais il exhorte aussi le gouvernement à le retirer et rependre les discutions afin d’aboutir à la mise en place d’une Commission Electorale impartiale et équilibrée conforme à la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples

Suivant l’intervention de l’honorable Olivier Akoto « les groupes parlementaires s’engagent à mettre en œuvre tous les moyens démocratiques et légaux, nationaux et internationaux, pour faire échec à cette tentative de passage en force du Gouvernement ».

Notons que le texte de loi a été programmé pour être examiné par la Commission des Affaires Générales et Institutionnels, ce mardi 16 juillet 2019 à 14h00, avant d’être reporté au jeudi 18 juillet prochain à 10h00.

 

Samantha A Desmond Correspondant spécial ivoire114.