DJ ARAFAT EST-IL VRAIMENT MORT?

Annoncé mort suite à un accident de moto dans la nuit du 11 au 12 août 2019, le décès de la méga star du coupé décalé suscite passion mais surtout soulève beaucoup trop de questions. 

En effet, Dj ARAFAT est devenu aujourd’hui après sa mort un méga artiste superbement aimé par tous en général et surtout par les autorités ivoiriennes en particulier. 

Son décès a été annoncé à la télévision nationale le 12 alors que sa mère Tina Glamour de son nom d’artiste n’avait pas encore vu le corps de son fils pour constater par elle même son décès. Les personnes annoncées qui se seraient rendus au chevet de l’artiste étaient le ministre de l’intérieur et des personnes qui ne seraient pas en odeur de sainteté avec le Daichikan. 

Il est de notoriété publique que, lorsqu’une personnalité décède, le gouvernement lui rend des hommages de la nation. Cependant, les obsèques proprement dites  restent du ressort de la famille qui procède à l’enterrement selon les uses et coutumes dans la dignité. De nombreux artistes sont morts en côte d’ivoire.  Les funérailles d’aucun n’a reçu autant d’attention de la part des gouvernants que celles Dj ARAFAT. Pourtant,  ce jeune artiste a vécu le martyre dans ses dernières années sur la terre des hommes. 

Le père des chinois, à travers de nombreuses vidéos dénonçait ses déboires avec la presse. Selon lui et ses proches,  ARAFAT était interdit d’émission à la RTI, faisait l’objet de boycotte pour les grands événements artistiques…..alors que,  tout le monde connaissait ses relations avec des puissants du pouvoir ivoirien. Serait il devenu plus fréquentable et rentable mort que vivant?

Depuis quelques jours,  une rumeur persistante circule sur la toile. Des informations concordantes font état de ce que la famille de Dj ARAFAT n’a pu voir à ce jour le corps de son fils. Que cachent ces agissements ? 

Qui pourrait avoir l’autorité nécessaire pour une telle interdiction et dans quel intérêt ? Selon les vidéos de l’accident, le corps de l’artiste n’avait pas subit de graves lésions capable d’obliger les autorités médicales à mettre le corps sous scellé. 

Pour de nombreux  fans, leur idole serait encore vivant et garder quelque part pour des causes connues par les auteurs de cette forfaiture.

Que fait l’état pour « tuer dans l’oeuf » cette fole rumeur qui pourrait gravement perturber les obsèques de l’artiste aux 2 millions de fans appelés chinois prévus par le gouvernement ivoirien et fixés au 30 août 2019. 

Dans ce monde 2.0 plus rien ne se cache pendant longtemps 

Ossey Hélène@ivoire114.