CEMAC contre FMI: un pour tous, tous pour le Congo-Brazzaville!