Coronavirus en Côte d’Ivoire: la course aux masques