En France pour des raisons médicales, le Premier ministre ivoirien y restera «quelques semaines»