COTE D’IVOIRE : COVID-19 : Baisse drastique des contaminés ce Dimanche 10 mai 2020

Apparue il y a 5 mois en Chine, la pandémie de coronavirus est en diminution dans le monde, dont en Cote d’Ivoire, qu’il s’agisse du nombre de nouveaux cas ou des décès, mais elle n’est pas éteinte pour autant.

En chiffres, à date, le Covid-19 a contaminé plus de 1700 personnes, fait 21 morts et 794 guéris selon le communiqué du ministère de la santé.

Première baisse du bilan quotidien ; Allons-nous connaitre une régression de la maladie les jours avenir, en Côte d’ivoire ?

Pour Rappel, le 7 mai dernier le chef de l’Etat a prononcé le déconfinement des villes de l’intérieur du pays sur les antennes de la chaine RTI, affirmant que cette mesure a été prise en raison « des évolutions enregistrées tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays et de la nécessité de nous y adapter » et du fait qu’aucun cas positif nouveau, n’a été détecté dans cette zone et cela depuis plus de 2 semaines.

Cette mesure prise, par le Président vise principalement à la réouverture des restaurants, maquis, bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle mais aussi, la réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur à compter du 8 mai 2020 à l’intérieur du pays.

Quant aux villes de la zone grand Abidjan qui demeure à plus de 80%, la zone la plus touchée par cette pandémie, le président, malgré ses indicateurs alarmants, entreprend lever le confinement à la date du 15 mai 2020, idéalement comme, le plan de déconfinement qui rentre en vigueur en France ce jour 11 mai 2020, mais de préciser « si les indicateurs d’évolution de la pandémie continuent de s’améliorer » tout en indiquant aussi que « des réflexions sont en cours pour examiner les conditions de réouverture prochaine des établissements scolaires et universitaires ».

Voici que, 5 jours après la sortie et 5 jours avant la date propice du 15 mai annoncé par le Président Ouattara sur les antennes de la RTI, nous constatons tous au grand bonheur des ivoiriens, fatigués, de rester enfermés dans leur maison, avec toutes ces mesures contrariantes mais importantes, de constater avec joie cette baisse significative des personnes contaminées depuis hier dimanche 10 mai 2020. 

Allons-nous vers un déconfinement total ou partiel du grand Abidjan ?

Cette bonne nouvelle va réjouir plus d’un, parce que rentrant dans la prédiction de déconfinement prévu par le président dans sa dernière sortie le jeudi dernier.

Souhaitons que, les jours avenir seront encore porteurs de bonnes nouvelles qui vont une influence significative sur la courbe des personnes contaminés et qu’au jour du 15 mai nous retrouvions tous notre joie de vivre et notre soulagement de pouvoir recommencer à travailler en toute quiétude. 

Au-delà de toute joie qui anime chacun de nous, à l’idée de reprendre le cours normal de la vie, il faudrait être vigilant et garder en esprit que cette maladie est réelle. Nous devons pendant plusieurs semaines encore appliquer et faire appliquer les gestes barrières, le respect de la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction du nombre de nos contacts. Nous conseillons aux personnes âgées ou atteintes de pathologies chroniques considérées comme des facteurs de risque d’une forme grave de la maladie sont appelées à la plus grande prudence.

Notons par ailleurs que le gouvernement est actuellement confronté à un dilemme majeur, qui est, notons-le, l’impact de la pandémie sur la tenue des élections. Il faut reconnaitre que, plus la pandémie continue de sévir en Côte d’Ivoire, plus les espoirs du gouvernement de voir les élections se tenir le 20 octobre prochain s’affaiblir et de lancer le grand débat suivant : Qui sera Président en cas de non tenue des élections à la date du prévue du 20 octobre 2020.

Attendons de voir. 

Samanta A. Desmonde.