L’UE débloque un fonds de 100 millions d’euros pour lutter contre le Covid-19 en Côte d’Ivoire

Le gouvernement ivoirien, l’Union européenne et ses États membres, et le secteur privé ivoirien se sont réunis pour discuter des mesures à mettre en place dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L’appui de 100 millions d’euros se fait en partenariat avec la Banque européenne d’investissement.

L’ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire Jobst von Kirchmann a annoncé un appui de 100 millions d’euros en partenariat avec la Banque européenne d’investissement, au gouvernement ivoirien pour lutter contre la maladie à Coronavirus (Covid-19), indique un communiqué transmis ce lundi 18 mai à l’AIP.

L’annonce a été faite au cours d’un trilogue entre le gouvernement ivoirien, l’Union européenne et ses États membres, et le secteur privé ivoirien qui a eu pour objectif d’échanger sur les mesures à mettre en place dans le cadre du plan réponse à la crise Covid-19. Il concerne plus précisément les modalités de fonctionnement des Fonds de soutien aux PME et aux grandes entreprises, institués dans le cadre du Plan de soutien économique, social et humanitaire du gouvernement ivoirien.

M. Kirchmann a également salué les efforts consentis par le secteur bancaire pour soutenir le tissu économique ivoirien dans ce contexte de crise sanitaire.

Pour le diplomate européen, l’Union se devait d’être présente auprès du gouvernement ivoirien pour soutenir l’économie autant qu’elle a pu l’être auprès des citoyens ivoiriens, vulnérables à travers la caravane de la solidarité.

«Nous devons tout faire pour préparer le plus rapidement possible un plan efficace de relance de l’activité économique», a-t-il indiqué mercredi au cours de cette rencontre à Abidjan.

Au cours de cette rencontre étaient présents le ministre de l’Économie et des Finances ivoirien, Adama Coulibaly, les ambassadeurs de France et d’Allemagne Gilles Huberson et Michael Grau, le vice-président d’Eurocham Aymeric Villebrun, et les présidents des comités de gestion des Fonds de soutien aux PME et grandes entreprises.

Il a également été suivi par visioconférence par une dizaine d’experts représentant notamment les bailleurs de fonds (la Banque européenne d’investissement), les organisations patronales, le secteur bancaire et la Cellule de coordination de la coopération CI-UE.

 

Ivoire114l’AfriqueNouvelle.info avec