Covid-19, Cote d’ivoire : Réunion du Conseil National de Sécurité

Présidée par le Président Alassane Ouattara, une réunion du Conseil National de Sécurité, s’est tenue ce jeudi 28 mai 2020. Cette réunion a examiné, selon les informations reçues, la situation sécuritaire nationale et fait le point de la mise en œuvre des diligences du plan de riposte et de soutien économique.

Au cours de la réunion, le CNS a eu à passer en revue les mesures concernant la maladie à Covid-19. Il en ressort que certaines mesures initialement prises lors de l’avant dernière session ont été reconduites à savoir :

  • le maintien de l’état d’urgence,
  • le maintien de l’isolement du Grand Abidjan,
  • le maintien de la fermeture des bars, boîtes de nuit, cinémas et lieux de spectacle,
  • le maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes.

Cette décision intervient quelques jours après l’assouplissement des mesures sécuritaires entre autres, la réouverture des écoles et des maquis dans le grand Abidjan qui représentait, jusque-là plus de 90% des régions à haut risque.

Veut-on envoyer la population à l’abattoir, ou faut-il rendre les mesures sécuritaires austères ?

L’allégement des mesures sécuritaires dans le grand Abidjan, une bonne nouvelle, qui a réjoui plus d’un, au moment où les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la population, continuent à croître, la situation se transforme en crise persistante pour la population défavorisée. En aucun cas les mesures préventives et d’aide de toutes sorte, prévus par le gouvernement aux populations, n’ont eu, guère, d’impact positif sur la population qui doit se prendre elle-même en charge, d’où l’exigence de « vivre avec la maladie » est plus qu’importante et s’impose à la population comme le laisse entrevoir certaines personnes.

Cependant, alors que les ivoiriens s’attendaient à une diminution des cas de contaminés, l’on assiste plutôt à une recrudescence du nombre de contaminés dans le pays depuis le 25 mai 2020 avec 47 cas, 54 cas le 26 mai 20, 79 cas le 27 mai 2020. A la date du jeudi 28 mai 2020. Le ministère de la santé vient de publier le résultat des échantillons prélevées, le pays enregistre 85 nouveaux cas confirmés de Covid-19 sur 497 échantillons prélevés, 24 nouveaux guéris et malheureusement 1 décès. La Côte d’ivoire compte à date, 2641 cas confirmés dont 1326 guéris et 32 décès.

Aussi, pour des mesures de sécurité et éviter les risques de contamination à grande échelle, ne serait-il pas mieux et opportun de revenir pendant qu’il est encore temps aux mesures sécuritaires prises antérieurement ?

En attendant qu’une solution idoine soit trouvé par le gouvernement qui tâtonne encore, Il est impératif pour chacun de se conformer aux mesures prescrites, quant au confinement des personnes atteintes de maladies chroniques et au strict respect des mesures barrières à savoir le port obligatoire de masque, le respect de la distanciation physique et la limitation des déplacements. Il est important, pour nos autorités, de ne négliger aucune source ou situation pouvant être à l’origine de l’explosion des nouveaux cas détectés.

Nos sincères condoléances aux familles éplorée par la pandémie à Covid-19 !

 

Samanta A. Desmonde