En Côte d’Ivoire, le poker menteur d’Henri Konan Bédié