Au procès du bombardement de Bouaké, l’ex chef du renseignement français sur la réserve