Le Kenya approuve le vaccin chinois Sinopharm

Les autorités kenyanes viennent d’approuver le vaccin anti-covid du laboratoire pharmaceutique chinois Sinopharm, alors que le pays est-africain multiplie ses efforts pour contrer la troisième vague du nouveau coronavirus qui fait rage dans le pays.

“Le Kenya a approuvé Sinopharm. Nous avons confiance dans l’efficacité de ce vaccin puisqu’il a été certifié par l’OMS”, a déclaré le directeur de la vaccination contre la Covid-19 au ministère de la Santé, Willis Akhwale.

Le responsable a indiqué que l’organe national de réglementation des médicaments, Pharmacy and Poisons Board (PPB), a approuvé le vaccin chinois aux côtés de trois autres sérums en vue de donner un coup d’accélérateur à la campagne nationale de vaccination visant à vacciner 10% de la population d’ici la fin de l’année.

Le gouvernement kenyan a annoncé, mercredi, qu’il s’apprêtait à prolonger les restrictions imposées face à la pandémie, notamment le couvre-feu national, pour endiguer une flambée inquiétante des cas de la Covid-19.

Le pays d’Afrique de l’Est fait face à une montée en flèche des contaminations en raison de rassemblements de masse immodérés et de l’abandon croissant des mesures barrières, avait expliqué le président kenyan Uhuru Kenyatta dans un communiqué.

Au cours de la semaine écoulée, le taux de positivité aux tests de dépistage de la Covid-19 a dépassé les 20% dans plus d’un tiers des 47 comtés du pays.

 

 

Par Maghreb Arabe Presse Avec Ivoire114l’AfriqueNouvelle.info