Côte d’Ivoire: le «dialogue politique» reprend entre les principales formations – Ivoire114l'AfriqueNouvelle

Côte d’Ivoire: le «dialogue politique» reprend entre les principales formations

© Luc Gnago/REUTERS Le président ivoirien Alassane Ouattara et son prédécesseur Laurent Gbagbo, au palais présidentiel à Abidjan, le 27 juillet 2021 (Image d’illustration).

En Côte d’Ivoire, la cinquième phase du dialogue politique a commencé jeudi 20 janvier 2022 entre le gouvernement et les partis politiques. Comme prévu, tous les principaux partis d’opposition ont pris part au processus.

Vidéo: Elections: Macron promet que « les échéances démocratiques seront maintenues » (Attal) (AFP)

Cinq thèmes de discussion ont été retenus : réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), réforme du code électoral, mesures pour apaiser l’environnement socio-politique, réconciliation nationale et élaboration d’une nouvelle liste électorale. Les protagonistes sont appelés à travailler sur ces différents sujets chaque jeudi des trois prochaines semaines. Au terme de ces discussions, un nouveau chronogramme sera établi.

« Nous sommes pleins d’espoir, et nous voulons absolument que ces discussions aboutissent », a déclaré un représentant de l’opposition à l’issue de cette journée de travail. « 90% des discussions sont relatives à l’organisation des futures élections », confie également cette source.

Assainir le cadre démocratique

Entamé en janvier 2020 sous la houlette de l’ancien premier ministre, feu Amadon Gon Coulibaly, le dialogue national s’est plusieurs fois enlisé et n’a jamais abouti à un consensus entre l’opposition et les autorités. Les acteurs du dialogue ont pour objectif d’assainir le cadre démocratique en Côte d’Ivoire et espèrent mettre fin à trois décennies de crises politiques dans le pays.

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                 Source :      RFI