Esther Fleur AKÉ N’GBO : Une femme capable au service de la femme Afrique. – Ivoire114l'AfriqueNouvelle

Esther Fleur AKÉ N’GBO : Une femme capable au service de la femme Afrique.

 

Voici le programme de la candidate AKÉ N’GBO FLEUR ESTHER. 

𝟮.𝟭. 𝗟𝗮 𝘃𝗶𝘀𝗶𝗼𝗻

Faire de la femme du PPA-CI une militante socialiste à la conscience politique aigue (l’Ecole du Parti sera mise à contribution dans cette tâche). Cette femme engagée et active doit être au fait des enjeux sociopolitiques du pays, géopolitique du continent et du monde moderne. Elle doit être entreprenante dans la lutte pour les libertés et la souveraineté qui constitue le cheval de bataille du Président Laurent Gbagbo car l’objectif ultime est la reconquête du pouvoir d’Etat en 2025 pour le bonheur du peuple ivoirien.

Notre programme s’intitule « ETRE PLUS PROCHE DE VOUS POUR PLUS D’EFFICACITE »

𝟮.𝟮. 𝗨𝗻𝗲 𝗔𝗱𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲́𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝗹𝗶𝘀𝗲́𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗶𝗴𝗶𝘁𝗮𝗹𝗶𝘀𝗲́𝗲.

2.2.1. Créer des postes de responsabilité en charge des femmes en zone rurale, du secteur informel, de l’administration publique ou privée. Créer des structures corporatistes professionnelles pour traiter des questions spécifiques des femmes du parti.

2.2.2. Construire un organigramme décentralisé assez fluide au niveau national.

2.2.3. Digitaliser et rendre plus accessible l’administration de la Ligue au moyen des TIC (créations d’applications de gestion,
de réseaux sociaux de communication, etc).

2.2.4. Fixer des objectifs de recrutement aux fédérations en fonction de leurs spécificités.

2.2.5. Organiser des Assemblées Générales périodiques et tournantes par régions dans l’hinterland, pour le contrôle de l’Action et le suivi-évaluation. Ces AG tournantes ont surtout pour objectif de rapprocher la direction des militantes de base qui n’ont pas toujours eu les moyens de descendre à Abidjan pour les AGO.

𝟮.𝟯. 𝗨𝗻𝗲 𝗮𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗴𝗹𝗼𝗯𝗮𝗹𝗲 𝗱𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗺𝗼𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂 𝘀𝗮𝘃𝗼𝗶𝗿, 𝗱𝗲𝘀 𝗱𝗿𝗼𝗶𝘁𝘀 𝗲𝘁 𝗱𝘂 𝗯𝗶𝗲𝗻 𝗲̂𝘁𝗿𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗳𝗲𝗺𝗺𝗲𝘀.

2.3.1. Education juridico-sociale et politique aux droits de la femme et à l’encadrement familial (développer dans un langage simple des thématiques liées à leurs droits et ses implications).

2.3.2. Formation en leadership, à l’inclusion socioéconomique et financière.

2.3.3. Actions de portée sociale (santé, éducation).

2.3.4. Actions socioculturelles et sportives d’épanouissement et de bien-être.

𝟮.𝟰. 𝗨𝗻 𝗺𝗮𝗻𝗮𝗴𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲 𝗽𝗿𝗼𝘅𝗶𝗺𝗶𝘁𝗲́

2.4.1. Être le plus proche possible de la base militante (associations, sections, fédérations) en milieu rural comme en zone urbaine.

2.4.2. Réaliser pour ce faire un maillage homogène du territoire militant.

2.4.3. À travers un système d’informations performant, assurer l’interconnexion et l’interactivité entre la direction de la Ligue, ses représentations décentralisées et la base.

2.4.4. Maintenir le contact permanent à travers des visites de terrain périodiques dans les sections et fédérations de sorte à
être constamment au parfum de leurs préoccupations.

2.4.5. Susciter, par notre entrain et notre mouvance, le ralliement des organisations de femmes des partis politiques concurrents et celui des jeunes filles et femmes politiquement indécises.

𝟮.𝟱. 𝗨𝗻 𝗹𝗲𝗮𝗱𝗲𝗿𝘀𝗵𝗶𝗽 𝗱𝘂 𝗺𝗲́𝗿𝗶𝘁𝗲

2.5.1. Faire la promotion de responsables dynamiques et entreprenantes à la tête des sections et fédérations.

2.5.2. Susciter une émulation entre les fédérations afin de booster leur compétence de terrain dans leurs zones respectives.

Les indices de notation seront :
1/ La Productivité (Nombres d’activités et recrutement de
nouvelles militants)
2/ La Discipline
3/ Etre à jour de cotisations.
4/ Assiduité aux réunions
Chaque structure sera notée par la structure au-dessus. Les membres du BEN par la présidente, les fédérales par les SN, les secrétaires de sections par les fédérales, les secrétaires de bases par les secrétaires de sections.

2.5.3. Créer l’évènement annuel LE GALA DES FEMMES DU PPA–CI. Au cours de cette soirée dotée de différents PRIX LAURENT GBAGBO, seront primées les meilleures militantes et les meilleures fédérations, ainsi que d’autres distinctions intermédiaires.

2.5.4. Honorer les femmes pionnières de l’action politique et de la vie du parti ainsi que les doyennes d’âge avec des Prix éponymes :

– Prix GADO MARGUERITE
– Prix MARIE ODETTE LOROUGNON
– Prix ODETTE SAUYET
– Prix AGNES MONNET
– Prix BAMBA MASSIANI
– Prix KOUDOU JEANNETTE
– etc…

𝟮.𝟲. 𝗨𝗻𝗲 𝗱𝗲́𝗺𝗮𝗿𝗰𝗵𝗲 𝗮𝗻𝗰𝗿𝗲́𝗲 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗻𝗼𝘁𝗿𝗲 𝗵𝗶𝘀𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲.

2.6.1. S’inspirer des valeurs de chacune des pionnières.

2.6.2. Inscrire notre programme et notre énergie dans l’esprit de ces vaillantes devancières.

𝟮.𝟳. 𝗨𝗻𝗲 𝗔𝗱𝗺𝗶𝗻𝗶𝘀𝘁𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗻𝗼𝘀 𝘃𝗮𝗹𝗲𝘂𝗿𝘀

Notre action sera régie par les valeurs de notre parti : Socialisme -Panafricanisme- Souveraineté.

Notre discours et nos actes doivent en conséquence refléter humanité, bienveillance, solidarité, partage, sens de l’autre, respect de toutes, etc.