La Flamme N°463 du 22 Juillet 2022: Le Franc CFA en chute libre par rapport au dollar conséquence de sa dépendance coloniale de l’euro – Ivoire114l'AfriqueNouvelle

La Flamme N°463 du 22 Juillet 2022: Le Franc CFA en chute libre par rapport au dollar conséquence de sa dépendance coloniale de l’euro

La Flamme N°463 du 22 Juillet 2022: Le Franc CFA en chute libre par rapport au dollar conséquence de sa dépendance coloniale de l’euro

Depuis le début de l’année 2022, on assiste à une chute de la valeur du franc cfa par rapport au dollar américain. Au 1er janvier 2022, le dollar valait 579 francs cfa ; le 1er mars, il est monté à 589 francs cfa, et au jour d’aujourd’hui 22 juillet 2022, il faut 654 francs cfa pour avoir un dollar américain.

Ainsi donc, en six mois, le franc cfa a perdu 13 % de sa valeur par rapport au dollar. Ce qui correspond à une dévaluation du franc cfa. Concrètement, cela a pour conséquence que pour rembourser en juillet 2022 une dette d’un million de dollar contractée en janvier 2022, il vous faut 654 millions de francs cfa au lieu de 579 millions auparavant, soit 75 millions de plus.

Pourquoi cette chute de la valeur du franc cfa par rapport au dollar? C’est tout simplement à cause de la chute de l’euro à laquelle le franc cfa est arrimé par une parité fixe. Le franc cfa, créé dans le cadre du pacte colonial est maintenu en une parité fixe avec le franc français jusqu’en 2002, moment de l’entrée en vigueur de l’Euro. Véritable instrument de type nazi pour arnaquer les peuples africains, la France impérialiste a tout fait pour l’emporter avec elle dans la nouvelle zone monétaire qu’elle intègre.

Pendant que le peuple français et ses représentants sont consultés jusqu’à travers des référendums à propos des grands sujets touchant à la souveraineté de leur pays, la France impérialiste a tout simplement, sans l’avis des peuples africains, porté dans la corbeille de la zone Euro, le franc des Colonies Françaises d’Afrique (CFA) ; et la parité fixe avec le franc français est convertie en parité fixe avec l’Euro. Alors, l’Euro entraine dans ses mouvements sa monnaie vassale et sous-multiple, le franc cfa.

L’une des conséquences est ce qu’on observe maintenant, une dévaluation de fait du franc cfa de plus de 10% depuis janvier 2022. Les pays de l’Union Européenne, alliée aux Etats-Unis avec l’OTAN, en rivalité avec la Russie subissent directement les contrecoups de leurs sanctions prises contre la Russie dans le cadre de la guerre russo-ukrainienne, pendant que les Etats-Unis sont moins impactés. L’Euro s’affaiblit et a amorcé une chute libre, passant de 1,14 dollars en mars 2022 à 1,02 dollars en juillet 2022, soit 12% de baisse depuis mars 2022, entrainant dans le fossé sa vassale, le franc cfa.

Cette monnaie coloniale, qui ne traduit pas la réalité économique des Etats membres, a été dénoncée par les patriotes africains. La parité fixe signifie que c’est la même monnaie qui circule dans les faits, au Bénin comme en Allemagne. Ce qui est une absurdité, tant leur structure et leur niveau économique sont différents. Au réveil des peuples et pays africains, notamment de la CEDEAO pour se donner une monnaie autonome, libérée du carcan colonial, l’impérialisme français et ses agents, organisent le sabotage du projet de la monnaie commune ECO/CEDEAO. L’accord créant l’ECO/CFA par Macron et signé en décembre 2019 à Abidjan avec la complicité de Ouattara et du ministre des finances de Talon, Romuald Wadagni, est aujourd’hui validé par le pouvoir de la Rupture au Bénin.

En effet, en préparation de la visite de Macron, Patrice Talon en bon garçon de la FrançAfrique, a fait transmettre par le Conseil des ministres du mercredi 13 juillet 2022 à l’Assemblée Nationale pour ratification, cet accord de sabotage de la monnaie commune ECO/CEDEAO et de resserrement des liens de dépendance économique et monétaire de notre pays avec la France impérialiste.
Ainsi, la visite de Macron au Bénin les 27 et 28 juillet 2022 n’apporte aucun avantage à notre pays et à notre peuple. Au contraire, en complicité avec Talon, elle sert à renforcer la pression du genou de l’impérialisme français sur le cou du Bénin.

 

La Flamme: Organe central du parti communiste du Bénin