Présidentielle au Kenya: William Ruto promet de lutter contre l’inflation et le chômage – Ivoire114l'AfriqueNouvelle

Présidentielle au Kenya: William Ruto promet de lutter contre l’inflation et le chômage

Présidentielle au Kenya: William Ruto promet de lutter contre l’inflation et le chômage

Dernière ligne droite avant la présidentielle au Kenya. Les deux principaux candidats accélèrent le rythme de leurs meetings. Hier, William Ruto, vice-président sortant était à Nyeri dans la région du Mont Kenya. La population, en majorité kikuyu, avait largement voté pour Uhuru Kenyatta en 2017. Mais cette fois, les électeurs semblent plus divisés, et William Ruto y multiplie les déplacements.

C’est l’une de ses principales promesses de campagne : faire baisser le coût de l’alimentation et le candidat Ruto l’a encore martelée à Nyeri. L’inflation est devenue insoutenable pour les Kényans. Et William Ruto a beau être le vice-président sortant, il en tient le chef de l’État et ses alliés pour responsables. 

« Pour la première fois dans l’histoire du Kenya, le prix de la farine a atteint 230 shillings. Tout ça, depuis la poignée de main… »

Cette « poignée de main », c’est ce geste qui a vu le président Kenyatta troquer sa promesse de soutenir William Ruto à cette présidentielle pour une alliance avec son ancien rival Raila Odinga. Un volte-face qui est mal passé dans la région. James Gachoya avait voté pour Kenyatta en 2017, mais cette fois, il ne se pliera pas à sa consigne de vote. « C’est une grave trahison, dit-il, quand on promet quelque chose à quelqu’un on ne le laisse pas tomber comme ça. C’est mal. »

Autre promesse du candidat William Ruto : faire de l’emploi notamment des jeunes une priorité : « Nous développerons notre industrie textile, le cuivre, le bois, pour créer suffisamment d’opportunités d’emplois. » Un discours qui porte parmi ses partisans d’autant plus que William Ruto a bâti sa campagne sur son image de débrouillard, par opposition aux dynasties des Odinga et Kenyatta. « Il vient d’une famille pauvre, il n’est pas comme tous ces riches. Lui se soucie de nous, les jeunes Kényans », croit savoir un jeune interrogé.

Sur ses photos de campagne, William Ruto est représentée en train de se retrousser les manches à côté de dessins de brouettes, symbole de dur labeur et logo de son parti.

 

 Florence Morice

RFI