COTE D’IVOIRE – AFFERY: LES POPULATIONS ARRÊTENT DES TRAVAUX SUSPECTS SUR LE PONT DU FLEUVE LÉLÉ

La journée du samedi 27jiun 2020 a été très mouvementée

à Affery précisément aux abords du pont “lélé”ou encore pont N’Tamon Allé François.
Les populations d’Affery ont arrêté les travaux qu’effectuaient les agents de la société LEEC au niveau de ce pont.
Les faits sont les suivants,depuis 4 jours des bruits de moteur sont entendus sur le pont qui apparemment n’est pas dégradé ni cassé.
Les travaux sont tres suspects dans la mesure ou percent des trous et y retirent de la terre du sous-sol qu’ils mettent dans des fûts et qu’ils lavent ensuite dans des bassines”Gbagbo”.
Plus suspect ces travaux se font même la nuit.
C’est tous ces éléments qui ont provoqué la colère et le soulevement des Afferiens.
Pour mieux informer nous avons demandé aux agents de cette société qui était leur employeur et visiblement apeuré lançait,”nous travaillons au compte de la mairie”vrai ou faux la question reste posé.
Mais juste pour argumenter dans l’affirmative un post fait par un agent contractuel de la mairie,non démenti par celle ci bien au contraire aimé et commenté par ses paires fini par nous situer.
Cette manifestation hostile de la population s’explique aisément parceque des gens sont venus dire que notre sous-sol est riche en or et voudraient l’extraire,chose pour la quelle nous nous sommes opposés vigouresement.
Les Afferiens étaient déterminés à arrêter ces actions suspectes et visiblement voilées.


Les employés de LEEC voyant la détermination des populations et craignant pour leur sécurité décident d’abandonner les travaux et de partir.
Sans avoir laissé 5 gros trous percés dans le sol

VIGILANCE!!!!

VIGILANCE!!!!!

VIGILANCE !!!!!!!!

LEEC (Laboratoire d’Études d’Expertises et de Contrôle) 

Yapi yapo yapa can gâ le crabe pour Destination Affery